DĂ©finition : Sponsoring

Source :   https://www.definitions-marketing.com/definition/sponsoring/
 » Le sponsoring dĂ©signe un soutien financier ou matĂ©riel apportĂ© Ă  un Ă©vĂ©nement ou un individupar un partenaire annonceur en Ă©change de diffĂ©rentes formes de visibilitĂ© denature publicitaire liĂ©es Ă  l’évĂ©nement ou l’individu.

L’annonceursponsor recherche la visibilitĂ© offerte sur l’évĂ©nement, mais Ă©galement destransferts d’image positifs en fonction du type d’évĂ©nement et des valeurs quilui sont associĂ©es. Il peut aussi utiliser son action de sponsoring eninterne pour la motivation et l’adhĂ©sion des salariĂ©s. »

Définition mécénat

Source :   https://www.definitions-marketing.com/definition/mecenat/
– soutienfinancier ou matĂ©riel apportĂ© par une entreprise ou un particulier Ă  une actionou une activitĂ© d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral (culture, recherche, humanitaire
)
– normalementpas de contreparties contractuelles publicitaires au soutien du mĂ©cĂšne. LemĂ©cĂšne apparaĂźt donc de maniĂšre relativement discrĂšte autour de l’évĂšnement oude l’action soutenue, mais il peut par contre afficher son soutien sur sespropres supports de communication.
– objectifsd’image et de communication / mobilisation interne, ou un intĂ©rĂȘt personnel dudirigeant pour la cause soutenue.
– Le mĂ©cĂ©nat permet des dĂ©ductions fiscales contrairement au sponsoring qui estconsidĂ©rĂ© comme un investissement publicitaire.

FOCUS SPONSORING SPORTIF

DĂ©finition : Sponsoring sportif

Source :   https://www.definitions-marketing.com/definition/sponsoring-sportif/
« _ soutien financier ou matériel apporté à un événement, une fédération, une équipe sportive ou un sportif par un partenaire annonceur en échange de différentes formes de visibilité et de collaborations.

– La marque utilisant le sponsoring sportif souhaite le plus souvent et principalementprofiter de la visibilitĂ© de l’évĂ©nement ou du sportif en termes d’expositionmĂ©diatique.

– Dans le cas d’un Ă©vĂ©nement sportif, cette visibilitĂ© est gĂ©nĂ©ralement obtenue par le biais de supports publicitaires plus ou moins classiques ou conventionnels prĂ©sents sur l’évĂ©nement. Pour une Ă©quipe ou un sportif, c’est souvent les tenues vestimentaires et accessoires qui vont servir de supports de visibilitĂ© Ă  la marque lors de retransmissions ou reprises presse de l’évĂ©nement.

Le volet visibilitĂ© d’un accord de sponsoring est le plus souvent complĂ©tĂ© par diffĂ©rents Ă©lĂ©ments intĂ©grĂ©s dans un accord global :
– mise Ă  disponibilitĂ© de loges et billets VIP offerts aux partenaires / clients / prospect du sponsor
– participation du sportif ou de l’équipe Ă  des Ă©vĂ©nements d’entreprise Ă  destination des publics externes et internes
– participation/ figuration aux campagnes publicitaires
– utilisation du titre de sponsor de l’évĂ©nement ou du sportif dans la communication (packaging, promotion, publicitĂ©)

Dans le cadre du sponsoring sportif, l’annonceur cherche Ă©galement Ă  bĂ©nĂ©ficier d’effets d’image sur sa marque en fonction des valeurs associĂ©es au sport, Ă  l’équipe ou au sportif bĂ©nĂ©ficiant de l’action de parrainage. L’action de sponsoring sportif est aussi utilisĂ©e et relayĂ©e en interne Ă  des fins de cohĂ©sion et de motivation des salariĂ©s. « 

Le sponsoringresponsable est-il l’avenir du sport ?

Source :  https://www.e-marketing.fr/Thematique/management-1090/Breves/sponsoring-responsable-est-avenir-sport-254362.htm

« Difficile pour les partenaires d’Ă©chapper aux problĂ©matiques du sponsoring responsable del’environnement. L’environnement, la santĂ© sont au coeur des actions engagĂ©espar un grand nombre d’acteurs dans le cadre de leurs engagements sportifs.

En sponsorisant un événement ou un athlÚte, une marque acquiert un certain nombre de droits.

Mais, et c’est encore assez nouveau, cet engagement lui confĂšre aussi des devoirs sociaux, environnementaux, Ă©ducatifs… Une « responsabilité » qu’elle a plus ou moins tendance Ă  accepter, et qu’elle valorise plus ou moins dans son programme d’activations. Aujourd’hui, le sponsoring responsable a incontestablement le vent en poupe : que ce soit par le biais de la santĂ©, de l’Ă©coresponsabilitĂ© ou encore de l’Ă©ducation, les marques sont de plus en plus nombreuses Ă  intĂ©grer cette notion de responsabilitĂ© dans leur engagement sportif et Ă  la traduire en actes dans leurs actions

Exemple Generali :
Pour certainsannonceurs, Ă  l’instar de Generali,
 Le sponsoring responsable est mĂȘme devenu unvecteur de communication en soi.
L’assureur afait de ses « TrophĂ©es du sport responsable » (dont la derniĂšre Ă©ditions’est tenue le 3 dĂ©cembre Ă  Paris) un rendez-vous annuel incontournable Afin depromouvoir les actions menĂ©es en France auprĂšs d’un public le plus largepossible.
« Notremétier de base est de mutualiser les risques,
Nous avonsaussi voulu mutualiser les bonnes pratiques et en faire des exemples pour qued’autres s’en inspirent », confie Marie-Christine Lanne, directricecommunication et engagements sociĂ©taux chez Generali France.

Incitation responsable
Le plus souvent, les marques sont incitĂ©es par les organisateursd’Ă©vĂ©nements Ă  adopter une dĂ©marche responsable.

 C’est le cas des partenaires d’Ă©vĂ©nements comme les Éco-Games ou les Internationaux de tennis de Strasbourg – tournoi qui se revendique ouvertement « éco-responsables ».

Didier LehĂ©naff, crĂ©ateur des Éco-Games et prĂ©sident de l’association SVPlanĂšte, dĂ©fend d’ailleurs une ligne jusqu’au-boutiste de la responsabilitĂ© :

 Â«Â Adopter une telle dĂ©marche implique d’ĂȘtre cohĂ©rent du point de vue marketing. On ne peut pas dĂ©fendre des valeurs sportives et ĂȘtre sponsorisĂ© par une marque de soda « , affirme-t-il. Coca-Cola et McDonald’s, sponsors des Jeux olympiques et de la Coupe du monde de football, entre autres, apprĂ©cieront. Didier LehĂ©naff va plus loin : « Les partenaires qui nous rejoignent doivent ĂȘtre Ă©co-responsables, poursuit-il. En gĂ©nĂ©ral ils sont enchantĂ©s par cette opportunitĂ© de revigorer leur image. »

Le grand public est demandeur

Dans sa derniĂšre enquĂȘte rĂ©alisĂ©e pour le compte du think-tank Sport & CitoyennetĂ© auprĂšs d’un panel de 2514 personnes ĂągĂ©es de 16 Ă  69 ans, l’institut d’Ă©tudes Repucom rĂ©vĂšle ainsi que 71% des Français pensent que les acteurs du sport ont un rĂŽle Ă  jouer dans la protection de l’environnement.

Le rĂŽle social des marques

En jouant un rĂŽle social les marquent s’efforcent d’apporter une dimension humaine Ă  leur engagement. (Ex : ag2r la mondiale impliquĂ©e dans la voile et le cyclisme « En tant qu’assureur santĂ©, nous intervenons sur les questions de prĂ©vention santĂ©, cela nous permet d’investir dans de l’action sociale collective. »).

‘implication dans le sport durable. (Ex : sporsora avec charte de partenariat sportif), ex : Roland Garros avec la certif iso 20121