Pierre Fougerolle, reprĂ©sentant de l’antenne Var,
nous donne les précisions suivantes :

 » Le projet Recyclop vise :
– Ă  la crĂ©ation d’un rĂ©seau collaboratif et solidaire de collecteurs de mĂ©gots de cigarettes,
– Ă  la mise en place d’une filiĂšre spĂ©cifique et vertueuse pour la revalorisation et la rĂ©utilisation de la matiĂšre
plastique contenue dans le mégot.
– Nous dĂ©veloppons une mĂ©thodologie et un modĂšle reproductible afin d’atteindre un objectif clair et efficace : collecter en vue de
leur revalorisation a minima de 30% des mĂ©gots « produits » en RĂ©gion SUD d’ici Ă  2025.

Notre dĂ©marche s’adresse Ă  tout type de public : Administration, collectivitĂ©s, entreprises, lycĂ©es, bars, festivals.(en somme tous les lieux Ă  haute concentration de fumeurs).

L’objectif de notre projet est de rĂ©duire l’impact polluant des mĂ©gots sur notre environnement, aussi bien le sol, l’eau et la qualitĂ© de l’air, car comme vous le savez peut-ĂȘtre dĂ©jĂ , le mĂ©got est composĂ© Ă  95% de plastique sous forme de ouates de cellulose et imbibĂ© de plus de 2500 produits chimiques Ă  grande toxicitĂ©. Le dĂ©tournement du dĂ©chet de la voie classique (enfouissement ou incinĂ©ration) participe Ă  la rĂ©duction des Gaz Ă  Effet de Serre.
Une fois dĂ©polluĂ© dans le respect des impacts collatĂ©raux, avec suivi du flux et traçabilitĂ©, le mĂ©got devient une matiĂšre qui peut ĂȘtre valorisĂ©e.

La sensibilisation est au coeur de la dĂ©marche, nous menons des actions d’informations sur les consĂ©quences polluantes de ce dĂ©chet et les solutions existantes auprĂšs des publics. Le but est de faire adhĂ©rer progressivement Ă  l’adoption de gestes Ă©cocitoyens sans contraintes, ni interdictions.

Nous proposons un service de gestion des zones fumeurs accompagnĂ©e d’une mĂ©thodologie positive et non-stigmatisante dans le but d’inciter doucement les usagers vers des gestes Ă©coresponsables. Nos matĂ©riels sont ludiques et conçus en s’inspirant d’une mĂ©thodologie appelĂ©e Nudge, mot anglais qui signifie littĂ©ralement coup de pouce. Par le biais d’une question posĂ©e aux usagers, le cendrier propose 2 choix de rĂ©ponse et le fumeur y rĂ©pond en jetant son mĂ©got. 

A terme, nous voudrions localiser l’activitĂ© de recyclage en RĂ©gion (ce qui minimise aussi les Ă©missions de GES grĂące aux impacts positifs de ces opĂ©rations Ă  caractĂšre environnemental) pour utiliser la matiĂšre en divers matĂ©riels Ă  destination des structures engagĂ©es dans le circuit de l’Ă©conomie circulaire, comme par exemple : des bancs publics, bac Ă  fleur, panneaux de circulation ou mĂȘme cendriers …

Nous aimerions crĂ©er une Ă©conomie circulaire vertueuse et positive autour du dĂ©chet mĂ©got avec la volontĂ© de dĂ©velopper localement des emplois pour des publics Ă  handicap ou en difficultĂ© socio-professionnelle … « 

Contact :
Pierre Fougerolle
pierre@recyclop.org
http://www.recyclop.marsnet.org/