DDI83 est habilitée : Bilan Carbone ®

Solution développée par l’Association Bilan Carbone.

Extrait du guide méthodologique :

Définitions

 » Le terme Bilan Carbone® désigne la méthode développée par l’ADEME et l’Association Bilan Carbone (ABC), qui propose la définition et la mise en œuvre d’une démarche de progrès en matière de GES, d’évaluation et de réduction des GES pour les organisations (Bilan Carbone®) ainsi que pour les territoires (Bilan Carbone® Territoire).

Le terme Bilan Carbone® désigne de même les tableurs diffusés par l’ABC, qui permettent de procéder aux calculs nécessaires et les manuels d’utilisation associés.

Le résultat de l’évaluation appliquée à une activité ou un territoire est appelé « bilan carbone », de même que le diagnostic des émissions de gaz à effet de serre établi grâce à l’utilisation de cette méthode. »

« Objectifs de la démarche Bilan Carbone®

Le 5e rapport du GIEC2 confirme un changement climatique d’origine anthropique : les émissions de GES dues à l’homme n’ont jamais été aussi élevées dans le passé.
L’augmentation de la concentration atmosphérique en GES provoque un réchauffement global : la tendance est de +2° en 2050 et +4° en 2100 par rapport à la période 1986-2005.
Dans son 5ème rapport, le GIEC insiste sur les conséquences de ce réchauffement :
– parmi lesquelles se trouvent la hausse du niveau des océans, – l’augmentation de la fréquence des catastrophes naturelles,
– mais aussi la diminution des ressources hydriques
– et de la productivité agricole
– et l’augmentation des risques de conflits.

Afin de répondre à ce défi, l’Accord de Paris, rédigé lors de la 21ème Conférence des Parties à la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (COP21 – CCNUCC), propose de réduire les émissions de nos sociétés afin de limiter l’élévation des températures à +1,5° par rapport à l’ère préindustrielle.

La France dispose d’une loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte : en effet, les émissions de GES proviennent en majorité de notre utilisation d’énergies fossiles. La transition vers les énergies bas-carbone et l’amélioration de l’efficacité énergétique sont donc une nécessité vis-à-vis du réchauffement climatique.

Les organisations ont un rôle à jouer afin de limiter le réchauffement climatique et s’adapter au monde de demain.

Cette lutte s’insère dans la Responsabilité Sociétale des Organisations (RSO), enjeu de société qui voit s’engager des acteurs de plus en plus nombreux.

La comptabilité carbone est un outil structurant dans cette lutte :
il s’agit d’identifier les sources d’émissions de GES afin de pouvoir les réduire.
Une fois les émissions connues, une organisation pourra les déclarer – on parle de reporting –
et bâtir un plan d’actions en réponse.
Ces actions peuvent suivre deux approches complémentaires : l’atténuation (réduction des émissions) et l’adaptation (réduction des conséquences du changement climatique).

Le Bilan Carbone® est un standard d’excellence en matière de comptabilité GES : il a pour objectif de réaliser une photographie exhaustive de l’ensemble des émissions de GES d’une organisation, d’un évènement ou d’un projet.

Le Bilan Carbone® est aussi un outil de management environnemental, remplissant un rôle de guide et de support des organisations dans le cadre de leurs démarches de transition climat-énergie.

Le Bilan Carbone® s’articule en particulier avec le Système de Management des GES (SM-GES®), créé par l’ABC, démarche visant une amélioration continue au travers de plans d’actions.

D’autres méthodologies existent et sont compatibles avec le Bilan Carbone®, dont les principales sont l’ISO 14064-1-2-3:20063, l’ISO 14069:2013, le GHG Protocol4 ou les réglementations nationales5. Les outils Bilan Carbone® sont utilisables dans le cadre de ces démarches car ils répondent à leurs différentes exigences.